Les bijoux du XVIII et XIX siécle
Somptueux caftan marocain! A travers lui, c'est un rêve de femme qui se dessine. XVII siècle.
La broderie au Maroc n'est rien d'autre que cet usage infini de savants décors qui nous entourent de la naissance jusqu'à la mort. XIX siècle.
Instruments de musique du XIX siècle.
Manuscrits du XV siècle
Jarre à miel, Bouteille à parfum XVIII siècle
Astrolabe, Cadran solaire.Fin XIX.
Galerie photos du musée Belghazi
On ne saurait évoquer l'orfèvrerie d'or produit dans les principales villes du Maroc, Fès, Meknès, Tétouan, Tanger, Essaouira, sans citer ses maître artisans, traditionnellement de confession juive. Frappé de réprobation, parce que lié à l'usure, le travail des métaux et la profession d'orfèvre avaient en effet été abandonnés aux juifs du Maroc comme dans toute l'Afrique du Nord, bien que l'on trouve aussi des mains musulmanes qui le pratiquèrent avec habileté. Ni les uns ni les autres ne manquèrent en tous cas d'imagination et de créativité, tant la gamme du patrimoine marocain est étendue. (Bracelet royal "Lune et Soleil" en or jaune et rouge serti d'émeraudes et de rubis. Rabat, XIX siècle.)

   
Bracelet de cheville en argent dorée filigrané. Essaouira, XVIII siècle.


   

museebelghazi [(A)]marocoriental.com